L’influence du voyage en Italie

Le voyage en Italie de Jan Van Eyck, le marqua profondément dans sa conception artistique. Ce dernier affirmait qu’il ne « maîtrisait pas l’art de la perspective ». Technique essentielle à la renaissance et mainte fois utilisée dans les oeuvres qui ont marqué cette époque.

Van Eyck aura retenu en autre la technique de la peinture à l’huile qui fera évolué et les compositions très géométriques et rigoureuses. En effet, il est le premier à transférer des personnages isolés dans un espace atmosphérique.

Il a fait évolué la technique de la peinture à l’huile sans pour autant la créer, ce qu’on lui attribut d’ailleurs souvent, il utilise un liant à base d’huile siccative et c’est grâce à cette technique qu’on arrive à une parfaite maitrise du réalisme des éléments peints comme on le peut voir notamment dans son oeuvre les Epoux Arnolfini, à travers leurs visages. On caractérise d’ailleurs les oeuvres de Jan Van Eyck comme étant des oeuvres minutieusement réalistes. Et cette technique permit d’autre part, la netteté des oeuvres.

280px-Van_Eyck_-_Arnolfini_Portrait

Nous pouvons quand même noter une certaine différence dans les oeuvres des primitifs italiens et des flamands comme Jan Van Eyck. Chez les primitifs italiens, la lumière est au service de l’idée tandis que chez les flamands, la lumière est au service des matières, et encore une fois, l’exemple de son oeuvre les Epoux Arnolfini ou bien La Vierge du chancelier Rolin, illustrent parfaitement ce propos.

unknown1.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s